Les règles de base du Jiu-Jitsu Brésilien en compétition (IBJJF)

783
0
Partager sur les réseaux :

Le JJB est maintenant devenu un sport de compétition relativement répandu. Bien que n’étant pas encore aux Jeux olympiques, il existe de nombreux tournois prestigieux auxquels les pratiquants de JJB peuvent participer.

L’organisation la plus connue pour les tournois de Jiu-Jitsu brésilien est la Fédération internationale brésilienne de jiu-jitsu (IBJJF), avec des compétitions de tout niveaux et qui s’étendent sur tous les continents.

De nombreux tournois sont organisés chaque année pour permettre aux athlètes de JJB de s’affronter. De nombreux pratiquants célèbres de JJB sont devenus des artistes martiaux mixtes et combattent au plus haut niveau, comme Demian Maia, Ronaldo (Jacaré) Souza et Gilbert Burns.

Lorsque vous combattez en JJB selon les règles de l’IBJJF, vous pouvez gagner soit aux points soit par soumission. Afin de départager des adversaires égaux en points, des avantages sont attribués pendant le combat pour celui qui prenda plus d’initiatives et pour chaque tentative de soumission.

Selon le jugement de l’arbitre, il peut attribuer des points d’avantage supplémentaires ou décider d’un match nul.

Nous allons passer en revue le système de points et quelques règles clés :

Comment sont attribués les points pendant une compétition de JJB

  • Position montée – 4 points
  • Prise de dos – 4 points
  • Passage de garde – 3 points
  • Genou-poitrine – 2 points
  • Renversement – 2 points
  • Amenée au sol – 2 points

Règles clés du JJB en compétition

  • il est inderdit de frapper votre adversaire
  • si vous n’êtes pas en position dominante, il faut chercher des issues et attaques au risque de se faire pénaliser. Bloquer le jeu (par exemple si vous êtes en monte et que vous ne faites rien) entraîne également un risque de pénalité.
  • aucun point n’est attribué pour le contrôle latéral (position 100 kilos)
  • lorsque l’arbitre vous le demande, vous avez 20 secondes pour rattacher votre ceinture ou vous risquez d’être pénalisé
  • interdiction de parler à l’arbitre
  • les compressions de cou (neck cranks) ne sont pas autorisées

Actions entraînant une disqualification d’une compétition en JJB

  • Utiliser un langage grossier
  • Porter des coups à son adversaire
  • Tirer les cheveux/ doigts dans les yeux
  • Quitter le tatmiaprès une soumission
  • Slamer son  adversaire
  • Effectuer des clés non autorisées pour sa ceinture. Par exemple les clés de talon (en nogi uniquement) et de genou ne sont autorisées qu’en ceintures marron et noire.

Ce ne sont là que quelques-unes des règles clés et il y en a bien d’autres ! Certaines règles dépendent également de différents âges et de différentes ceintures. Consultez toutes les règles IBJJF ici 

Cette vidéo passe en revue les règles du JJB en compétition. Vous pouvez activer les sous-titres en français direcement sur Youtube.

 

Nous verrons dans un prochain article quelles sont les régles spécifiques aux organisations et fédérations autres que l’IBJJF.

Partager sur les réseaux :

Laisser un commentaire