Qu’est-ce que le Jiu-Jitsu Brésilien ?

2002
0
Partager sur les réseaux :

Le jiu-jitsu brésilien (JJB ou BJJ) a commencé à devenir très populaire ces dernières années et est l’un des arts martiaux à la croissance la plus rapide. Le JJB est principalement un art martial d’autodéfense et de grappling, consistant en des soumissions telles que des clés articulaires et des étranglements.

Le JJB a l’avantage d’être adapté à toutes les personnes. Surtout si vous êtes une personne plus petite contre quelqu’un de plus grand que vous, connaître les techniques de JJB vous aidera dans les pires scénarios.

Après le tout premier événement de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) en 1992, le JJB a commencé à se populariser grâce à la performance de Royce Gracie.

Les combattants de MMA s’entraînent désormais couramment au jiu-jitsu brésilien dans le cadre de leur entraînement pour les compétitions. Le JJB est dérivé de deux arts martiaux japonais, le Jiujutsu (également orthographié Jujutsu) et le Judo. « Jiu-jitsu » est traduit en art doux, donc JJB signifie l’art doux brésilien !

LES ORIGINES ET L’HISTOIRE DU JIU-JITSU BRÉSILIEN

LES ORIGINES DU JIU-JITSU

Il y a des rapports que le jiu-jitsu remonte à des milliers d’années. On ne sait pas quand le jiu-jitsu a été créé précisément, mais il existe des preuves qu’il a été utilisé dans des pays comme la Grèce, l’Égypte et l’Inde.

Beaucoup pensent également qu’il y avait des signes d’existence du jiu-jitsu parmi les moines bouddhistes en Inde. Cela correspond à leurs valeurs qui consistent à faire face à une menace de manière non agressive.

Le jiu-jitsu en est la quintessence, car il s’agit de rediriger la force de votre adversaire contre lui sans asséner de frappe tels que des coups de poing et des coups de pied. Au fur et à mesure que le bouddhisme s’est répandu en Chine puis au Japon, les enseignements du jiu-jitsu se sont également répandus.

En 1532, Hisamori Tenenuchi créa la première école de Jiu-jitsu japonais au Japon. Avant cela, le terme « jiu-jitsu » a été inventé par les Japonais comme un terme général pour décrire de nombreuses disciplines de lutte.

Cette discipline a commencé à se développer parmi les samouraïs alors qu’ils s’entraînaient pour pouvoir se battre sans armes contre des attaquants armés et non armés. Ils ont compris que frapper à mains nues un adversaire équipé d’une armure ne fonctionnerait pas.

Ils furent cependant l’efficacité de l’utilisation de techniques de lutte comme les projections et les clés d’articulation. Ils ont compris qu’ils devaient utiliser la propre énergie de l’attaquant contre lui-même au lieu de s’y opposer par la force.

JIGORO KANO FAIT REVIVRE LE JIU-JITSU ET CRÉE LE JUDO

Cependant, pendant la restauration Meiji, une fois que le Japon n’était plus en guerre, le jiu-jitsu a commencé à décliner alors que le nouveau gouvernement tentait de repousser toute forme de violence (le jiu-jitsu était considéré comme violent à l’époque).

Jigoro Kano a été reconnu pour avoir joué un rôle vital dans la relance du Jiu-jitsu. Il faisait partie du Ministère japonais de la culture et des artistes martiaux. Kano a compris que le Jiu-jitsu pouvait éduquer les gens en plus d’être un sport de combat.

Il a poussé l’idée que le Jiu-jitsu pouvait aider les êtres humains à se développer et cette idée a été bien reçue par la société japonaise, aidant le Jiu-jitsu à redevenir populaire.

Cependant, Kano a supprimé les techniques qu’il jugeait dangereuses et a permis aux gens de pouvoir s’entraîner sans se blesser (ce que nous appellerions le sparring de nos jours).

Cela a été appelé « Kano Jiu-jitsu » devenant plus tard le judo Kodokan, discipline que nous connaissons aujourd’hui. Il a supprimé certains éléments tels que le combat au sol (également connu sous le nom de Ne-Waza), le limitant à quelques mouvements.

MITSUYO MAEDA RENCONTRE LES GRACIE

L’un des meilleurs étudiants de Kano était Mitsuyo Maeda. Il avait fréquenté de nombreuses écoles de jiu-jitsu avant de rencontrer Kano qui lui enseigna plus tard le judo. Maeda a ensuite voyagé à travers le monde pour populariser le judo en se rendant dans des endroits comme l’Amérique et le Royaume-Uni.

Au cours de ses voyages, il participait à la fois à des compétitions et à des démonstrations pour les habitants des régions qu’il visitait. Il arrive au Brésil en 1914 et c’est là qu’il rencontre Carlos Gracie. Carlos a rencontré Maeda pour la première fois à l’âge de 14 ans lors d’une de ses manifestations.

Il était intrigué par la capacité de Maeda à battre des gens beaucoup plus gros que lui et son jeu au sol. Carlos s’entraînera avec Maeda pendant quelques années. Maeda était bien connu pour son jeu au sol qu’il avait développé à partir de sa formation initiale en jiu-jitsu.

LE DÉBUT DU GRACIE JIU-JITSU

Carlos a décidé de consacrer sa vie au jiu-jitsu en ouvrant la première école de jiu-jitsu brésilien en 1925. De là, Carlos a enseigné son art du jiu-jitsu brésilien aux gens en commençant par sa famille.

Carlos avait quatre frères plus jeunes qui ont tous également contribué à la formation du jiu-jitsu brésilien, Oswaldo, Gastao Jr, George et Helio. D’autres personnes telles que Geo Omori, Luiz Franca, Soshihiro Satake et Oswaldo Fadda ont également contribué au développement du JJB.

Cependant, Helio a été crédité pour certaines des techniques JJB modernes utilisées. Helio a dû adapter certaines techniques pour qu’elles fonctionnent pour lui au vu de sa faible constitution qui a toujours été un problème pour lui, au point que son frère Carlos était réticent à l’entraîner au jiu-jitsu.

Il a utilisé des techniques qui l’ont aidé à tirer parti de la force lui permettant de combattre des gens beaucoup plus forts et plus grands que lui.

LES GRACIE DÉFIENT D’AUTRES ARTISTES MARTIAUX

Les Gracie ont ensuite été impliqués dans de nombreux concours de combat libre connu sous le nom de Vale Tudo (considéré comme un prédécesseur des arts martiaux mixtes). Ils affronteraient d’autres artistes martiaux tels que les judokas, les lutteurs et les pratiquants de capoeira.

Ils voulaient prouver l’efficacité du JJB. Les Gracies concourraient régulièrement, Helio Gracie serait le combattant numéro un de la famille, puis transmettra le flambeau à Carlson Gracie et ainsi de suite. Cela a popularisé les Gracie car ils ont été impliqués dans des combats incroyables.

LE PREMIER ÉVÉNEMENT UFC

Cependant, ce n’est qu’en 1993 que le JJB atteindra de nouveaux sommets. Rorion Gracie (fils d’Helio Gracie) voulait continuer à promouvoir le nouveau style Gracie jiu-jitsu. Avec l’aide d’autres personnes de son entourage, il a décidé de créer un tournoi.

Il a été nommé Ultimate Fighting Championship (UFC). Ici, les artistes martiaux d’élite se faisaient face pour voir qui était le meilleur et quel art martial était le meilleur.

Rorion a inscrit son jeune frère Royce Gracie pour combattre dans le tournoi. Il était maigre et n’avait pas l’air capable de grand-chose. Mais il a choqué tout le monde en remportant le tournoi et en montrant l’efficacité du jiu-jitsu brésilien.

Cela a attiré beaucoup d’attention sur le JJB et il n’a cessé de croître depuis. Les Gracies sont reconnus pour avoir aidé à la création de l’UFC, qui est actuellement la plus grande organisation d’arts martiaux mixtes au monde.

Le JJB est désormais également devenu une base solide de l’entraînement en MMA au même titre que le Sambo ou la lutte gréco-romaine.

Découvrez dans cette vidéo le tout premier événement de l’UFC :

COMMENT LE JIU-JITSU BRÉSILIEN S’EST PROPAGÉ À TRAVERS LE MONDE

Comme indiqué précédemment, le JJB s’est répandu rapidement au Brésil et était bien connu en raison des combats de Vale Tudo où les Gracie affrontaient d’autres artistes martiaux du Brésil.

Le premier endroit où les Brésiliens sont allés avec leurs nouvelles techniques trouvées était en Amérique. Rolls Gracie s’est rendu à New York pour voir sa mère mais ne pouvait pas rester longtemps car il était le meilleur combattant actif des Gracies et il devait continuer à se battre pour promouvoir l’art martial de sa famille.

Dans les années 1960, Carley Gracie a été invitée à enseigner le JJB au Marine Corps en Virginie. Il a enseigné dans tout le pays et s’est installé en Californie en 1979.

Rorion Gracie a également visité l’Amérique en 1969, sans intention de rester. Son billet d’avion pour rentrer chez lui a été volé et il a fini par rester plus longtemps que prévu. Il a trouvé une école de judo et a commencé à aimer vivre aux États-Unis.

Il est retourné au Brésil et est retourné aux États-Unis en 1978 avec l’intention d’y populariser le JJB. Rorion a commencé par enseigner aux gens dans son garage. Alors que le nombre de personnes qu’il enseignait commençait à augmenter, Rorion avait besoin de l’aide d’autres personnes à la maison.

Royce Gracie, 17 ans, est allé en Amérique en 1984. Ses autres frères Royler et Rickson sont également venus en Amérique dans les années 1980. Il a quitté son garage et a ouvert sa première académie Gracie jiu-jitsu en 1989 en Californie.

Il voulait que l’art martial se développe encore plus et devienne populaire, mais beaucoup de gens préféraient les sports de frappe aux arts martiaux de lutte.

Cette perception a été créée en raison des films de Bruce Lee et de leur popularité à l’époque. Les Gracie ont perpétué leurs traditions en Amérique en défiant d’autres artistes martiaux en appelant cela le « défi Gracie ».

Cela leur a attiré l’attention alors de personnalités comme Chuck Norris qui ont commencé à pratiquer le JJB et en sont devenus les ambassadeurs. Cela a ensuite aidé le JJB à être mieux accepté dans la société américaine des arts martiaux.

Rorion voulait continuer à développer l’art martial plus loin et en dehors de la Californie. C’est là qu’il travaillera avec d’autres personnes pour créer le tout premier événement UFC.

Comme indiqué précédemment, Royce Gracie a été recruté dans le tournoi en raison de sa silhouette frêle, illustrant à quel point le JJB est efficace pour tous, il a ensuite remporté tous ses combats contre de plus gros adversaires. Petite anecdote, à l’époque Rickson Gracie a été considéré pour représenter le JJB lors de l’UFC car il était le combattant le plus féroce de la famille Gracie, mais fut écarté en raison de tensions avec Rorion. En revanche il accepta de coacher et entraîner Royce Gracie pour l’UFC.

À partir de là, le JJB a continué à se développer à mesure que les arts martiaux mixtes se sont popularisés. Le JJB est largement pratiqué parmi les combattants MMA et est considéré comme l’un des fondamentaux du combat au sol et de soumission pour le MMA.

De nombreux maîtres brésiliens de jiu-jitsu ont quitté le Brésil et ont ouvert diverses écoles de JJB à travers le monde (principalement en Amérique). Le JJB s’est répandu en Europe et à travers le monde et est devenu populaire dans des endroits comme l’Angleterre, la France, l’Europe de l’est et les pays scandinaves où il y a maintenant des centaines de ceintures noires.

DIFFÉRENCES ENTRE LE JIU-JITSU BRÉSILIEN ET LE JUJUTSU TRADITIONNEL

De nos jours, beaucoup de gens confondent le Jiu-jitsu brésilien avec le Jujutsu japonais traditionnel (également connu sous le nom de jiu-jitsu) alors qu’il s’agit d’arts martiaux différents. Le JJB est dérivé du Jujutsu et tire bon nombre de ses techniques de base du Jujutsu et du Judo.

Comme dit précédemment, le Jujutsu existe depuis de nombreuses années. Plus particulièrement utilisé par les samouraïs lorsqu’ils se sont retrouvés sans armes sur le champ de bataille.

Le Jujutsu a été conçu pour des scénarios de la vie réelle. Alors que beaucoup de gens pensent que le JJB est devenu plus un sport et une aide pour les combattans d’arts martiaux mixtes.

Le Jujutsu inclut également plus d’éléments tels que les frappes et les blocages. Même si le JJB est utilisé dans le MMA où la frappe est autorisée, le JBB lui-même n’inclut pas de frappe et est principalement un travail au sol.

Les deux ont leurs forces et leurs faiblesses et cela déoend finalement des préférences du pratiquant.

Bien que le JJB soit maintenant beaucoup plus populaire en raison de l’émergence des arts martiaux mixtes, il existe beaucoup plus d’écoles de JJB dans le monde que d’écoles de Jujutsu. Il est en somme beaucoup plus facile de se lancer dans le JJB.

QUEL ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE POUR COMMENCER LE JIU-JITSU BRÉSILIEN ?

Lorsque vous commencerez le JJB, vous serez heureux de savoir que très peu d’équipement est nécessaire ! Selon le cours ou l’académique que vous rejoindrez, les exigences seront différentes.

Traditionnellement, la plupart des gens s’entraînent en ‘Gi’. C’est un type d’uniforme que les pratiquants de JJB portent pendant l’entraînement. Il est similaire à ce qui est porté par les judokas (les GIs de JJB sont plus épais , plus solides et plus cintrés en raison de la nature de la discipline.).

Ceux-ci peuvent facilement être achetés en ligne ou dans n’importe quel magasin d’équipement de combat , car les Gis de JJB sont très populaires de nos jours. Decathlon proposent d’aileurs une gamme dédié au JJB.

En plus de cela, vous devriez acheter un protège-dents car lors du sparring, il protégera vos dents de tout dommage éventuel. Certains pratiquants trouvent toutefois que le protege-dent rend la respiration un peu plus compliquée, à vous de voir.

Ce sont les deux principales choses dont vous aurez besoin ! De plus, des rashguards (tshirt moulant ou technique) peuvent être portés sous le GI pour réduire les démangeaisons que votre peau peut ressentir lors de l’entraînement, mais elles ne sont pas autorisées dans certains tournois.

Il existe également l’entrainment en « no Gi » qui est beaucoup plus populaire pour ceux qui s’entraînent pour le MMA. Le Gi n’est pas porté et est généralement remplacé par un T-shirt ou un rashguard et un short.

En No Gi il n’y pas de grip sur les habits, il diffère en cela que le Gi s’appuie sur des contrôles et des soumissions en s’aidant des parties de l’uniforme (col, ourlets, ceinture etc.). Cela se rapproche plus du MMA où le Gi n’est pas porté.

POURQUOI SE METTRE AU JJB PLUTÔT QUE D’AUTRES ARTS MARTIAUX ?

Tous les arts martiaux sont similaires dans le sens qu’ils vous enseignent des moyens pour vous défendre et comment renforcer l’esprit et le corps.

Beaucoup de gens préfèrent le JJB car il n’y a pas de frappes et par conséquent peu de risques de blessures graves. En pensant aux arts martiaux, les gens supposent généralement qu’ils enverront des coups pourraient causer des dommages à quelqu’un. Ce n’est pas le cas en JJB car la frappe n’est pas autorisée.

C’est purement un art martial de lutte et de contact. Par conséquent, vous ne prendrez pas de coups directs à la tête ni au corps, ce qui est une préoccupation majeure pour de nombreuses personnes qui débutent dans la pratique des des arts martiaux.

Cependant, le JJB reste un art martial très difficile et technique qui est considéré comme beaucoup plus difficile à démarrer par rapport aux autres arts martiaux. Cela est dû aux techniques approfondies qui sont enseignées.

Le fait qu’il n’y ait pas de frappes plaît également aux parents qui cherchent à initier leurs enfants aux arts martiaux. Le JJB est devenu populaire parmi les enfants à cause de cela et les aide à développer leur capacité à se défendre et développe également leur confiance en soi. 

Le JJB est également devenu un sport de compétition au fil du temps. Le nombre de tournois augmentant à la fois en taille et en popularité. Les personnes qui sont compétitives et qui souhaitent mettre en valeur leurs capacités ont de nombreuses opportunités de le faire avec le nombre de tournois et de fédérations de JJB qui existent actuellement.

Les personnes qui cherchent également à poursuivre une carrière dans les arts martiaux mixtes devraient envisager d’apprendre le JJB (ou quelque chose de similaire comme la lutte, le sambo, etc.). Avoir de bonnes bases en JJB vous permet d’avoir un jeu au sol solide ce qui est crucial en MMA. Comme il n’y a que deux façons de gagner à distance, soit par KO, soit par soumission.

Le JJB se concentre uniquement sur les soumissions, ce qui vous permettra d’avoir plus de chances de gagner, surtout si le combat se déroule au sol.

LES AVANTAGES DU JIU-JITSU BRÉSILIEN

Il y a de nombreux avantages à s’entraîner au JJB. Nous passerons en revue certains des principaux avantages :

  • Apprenez à vous défendre – le JJB a été développé dans le but d’utiliser la force de votre adversaire contre lui, il est donc idéal pour l’autodéfense. Comme indiqué précédemment, Helio Gracie était petit et voulait que le JJB aide les gens à se défendre lorsqu’ils combattent quelqu’un de plus grand. En général la grande majorité des combats finissent au sol et connaître le JJB sera utile dans ce genre de situation !
  • Améliorez votre force et votre endurance – Cela peut être physiquement exigeant en raison des répétitions de mouvement et du sparring que vous devrez vous imposer pour améliorer vos capacités ! Mais avec le temps, vous deviendrez beaucoup plus en forme et plus fort. En raison de la nature du JJB, votre corps est en mouvement et en effort permanent.
  • Améliorez votre confiance en soi – Apprendre de nouvelles techniques et améliorer constamment vos compétences vous donnera plus de confiance en vous. Le JJB est un art martial très difficile à apprendre et une fois que vous aurez commencé à vous y habituer, vous vous sentirez accompli. Il faut environ 10 ans d’entrainement assidu pour qu’une personne obtienne une ceinture noire en JJB. Et cela passe par un entrainement constant.
  • Construit le caractère – Vous passerez par des hauts et des bas à l’entraînement. Certains jours, vous aurez de bons jours, d’autres seront mauvais. Cela vous renforce à la fois physiquement et mentalement en construisant votre résilience. C’est une compétence clé qui vous aidera aussi dans la vie en général.
  • Améliorez votre santé mentale – Un entraînement régulier peut aider à réduire le stress que vous pourriez avoir et à vous vider l’esprit en vous offrant un moyen de vous exprimer à travers cette discipline. Il peut aider à combattre la dépression et l’anxiété.
  • Tout le monde peut pratiquer le JJB– Le JJB convient à tout le monde ! Peu importe votre âge et condition physique, tout le monde peut apprendre le JJB . Le fait qu’il n’y ait pas de frappe est également excellent pour les enfants car cela leur fournit un art martial où ils n’ont pas à se soucier des frappes qui pourraient causer des blessures.

COMMENT COMMENCER ET TROUVER UN COURS DE JIU-JITSU BRESILIEN !

N’importe qui peut commencer le JJB, peu importe votre âge ou votre forme physique. Trouver un cours de JJB est assez simple, Google est votre ami ! Cherchez en ligne les clubs de JJB à proximité dans votre ville, car la plupart auront une présence en ligne.

Contactez l’école et posez vos questions, ne soyez pas timides, les coachs sont souvent bienveillants et à l’écoute des débutants.

Si vous allez à un cours de Gi, vous devrez très probablement acheter ou emprunter un Gi au préalable, sachez que certains clubs accepteront de vous en prêter ou louer un. Si vous rejoignez un cours de no Gi un simple short et t-shirt suffiront !

Rendez-vous à l’une de leurs sessions et voyez comment ça se passe. Habituellement, la séance d’essai est gratuite, cela vous permettra donc de voir si cela vous convient et si les sensations vous plaisent, alors n’hésitez plus !

Laisser un commentaire